Glossaire IoT

Qu'est-ce que l'informatique de pointe ?

L’informatique périphérique vise à placer les capacités de traitement des données aussi près que possible de l’endroit exact où elles sont nécessaires. Pour IoT, cette approche peut se traduire par une latence plus faible et donc par des performances plus rapides et plus efficaces.

L’informatique périphérique vise à placer les capacités de traitement des données aussi près que possible de l’endroit exact où elles sont nécessaires. Pour l’IoT, cette approche peut se traduire par une latence plus faible et donc par des performances plus rapides et plus efficaces.

Découvrez-en plus sur l’informatique de pointe, son objectif, ses avantages et son application dans les projets IoT.

Qu'est-ce que l'informatique de pointe ?

Un cadre informatique centralisé traditionnel se compose de deux éléments principaux. À la périphérie, il y a de multiples points d’extrémité dont la tâche principale est de capturer des données et d’agir sur des instructions. Les données provenant de ces périphériques sont transmises vers et depuis le deuxième élément de la structure : un serveur central. C’est sur ce serveur que s’effectue la quasi-totalité des opérations lourdes du système, c’est-à-dire que les données sont traitées, consolidées, analysées et mises en œuvre.

L’informatique en périphérie implique une approche distribuée plutôt que centralisée. Au lieu que toutes les activités de calcul aient lieu au niveau d’un serveur central, autant de tâches de traitement que possible ont lieu à la périphérie, aussi près que possible de la source de données. Le fait que davantage de calculs soient effectués à la périphérie du réseau réduit la nécessité d’un contact à longue distance entre les périphériques et le serveur central.

Comment fonctionne l'informatique de pointe ?

Dans de nombreuses structures périphériques, les principales tâches de calcul sont effectuées au niveau de l’appareil IoT. Prenons l’exemple d’un capteur industriel. Dans un cadre centralisé, le capteur se contente de capturer des données et de les renvoyer au serveur. Avec une approche périphérique, le capteur peut traiter ces données à bord et déclencher automatiquement des actions particulières si nécessaire, sans avoir à interagir avec le serveur.

En plus ou à la place du traitement au niveau du dispositif, le cadre peut également inclure le déploiement d’ordinateurs ou de serveurs périphériques. Ainsi, au lieu que tous les périphériques transmettent des données à un site central, ces données sont envoyées à des ordinateurs qui sont physiquement beaucoup plus proches (par exemple, dans l’usine). Des calculs spécifiques, dépendant du temps, peuvent être effectués beaucoup plus près du point d’intervention, ce qui permet de gagner du temps et d’économiser sur les coûts de transmission de données sur de longues distances.

Quel est un exemple d'informatique de pointe ?

Un système de vidéosurveillance en est un exemple. De plus en plus, ces systèmes intègrent des logiciels de gestion vidéo (VMS) relativement sophistiqués, dotés de fonctions telles que la détection de mouvement et le contrôle automatisé du nombre de personnes.

Dans un cadre centralisé, toutes les séquences vidéo sont envoyées à un serveur central, où elles sont analysées par le VMS. Avec une architecture périphérique, l’analyse immédiate peut être effectuée au niveau de la caméra. Par exemple, une caméra intelligente ne commencera à transmettre des images à un serveur que si un mouvement est détecté, et elle est capable de déclencher elle-même des fils de déclenchement numériques. Cette approche permet de réduire considérablement la bande passante coûteuse nécessaire pour relayer les séquences vidéo vers le serveur distant.

Quel est l'objectif de l'informatique de pointe ?

L’objectif premier est généralement de réduire la latence. Dans les applications IoT sensibles, par exemple les processus industriels ou les procédures de soins de santé, chaque seconde ou milliseconde compte. En déplaçant le traitement et le calcul aussi près que possible de la périphérie, vous pouvez réduire considérablement l’écart entre l’apparition d’une situation critique et la prise de mesures appropriées.

L'informatique en périphérie peut-elle remplacer l'informatique en nuage ?

Il est préférable de considérer l’Edge computing comme un complément à l’informatique en nuage, plutôt que de le remplacer.

Pour rassembler les données de plusieurs appareils IoT, surveiller l’efficacité, les tendances d’utilisation et les performances à l’échelle de l’organisation, vous aurez toujours besoin que les données soient traitées et analysées de manière centralisée, très probablement dans le cloud. Pendant ce temps, le traitement sensible au temps et spécifique à l’appareil peut avoir lieu à la périphérie du réseau.

 

Quels sont les avantages de l'informatique de pointe ?

Réactivité

Les grandes distances physiques, la congestion du réseau et les pannes de transmission peuvent retarder le temps de réaction d’un système face à des situations qui peuvent être critiques. Avec l’edge computing, vous n’avez pas besoin d’envoyer des données à un centre d’analyse distant pour que des décisions soient prises, ce qui permet à vos appareils IoT de réagir plus rapidement.

Coût

Lorsque les données sont traitées au niveau de l’appareil ou relayées vers des serveurs périphériques, vous pouvez réduire considérablement le volume de données à transmettre à des centres éloignés. Cela signifie que les besoins en bande passante sont moindres, qu’il y a moins de congestion sur le réseau et que les coûts de transmission des données sont moins élevés. Cela signifie également des ressources de calcul supplémentaires, soit dans l’appareil, soit dans un ordinateur périphérique, ce qui entraîne des coûts supplémentaires, d’où l’importance de l’architecture du système.

Fiabilité

Dans certains environnements (par exemple, les sites agricoles ruraux et les installations offshore), la connectivité peut être limitée ou peu fiable. Si les appareils IoT peuvent exécuter des tâches essentielles de manière autonome, vous risquez beaucoup moins de subir des interruptions d’activité dues à des problèmes de connectivité.

Protection de la vie privée

Transmettre des données à caractère personnel au-delà des frontières nationales ou régionales à des fins de traitement peut entraîner des problèmes réglementaires (GDPR, par exemple). Avec une approche d’informatique périphérique, vous pouvez traiter des données brutes à la périphérie, puis les obscurcir et les sécuriser avant de les transmettre à des centres de données situés dans d’autres juridictions.

Sécurité

L’informatique en périphérie peut contribuer à garantir qu’une plus grande partie des données brutes reste à la source. Il y a généralement moins de données transmises, et celles qui doivent être envoyées peuvent être rationalisées et plus facilement sécurisées. Cela signifie une surface d’attaque plus petite et moins de risques de violation de données.

 

Quels sont les inconvénients de l'informatique de pointe ?

Améliorations matérielles

Si davantage de calculs sont effectués à la périphérie du réseau, vos appareils périphériques doivent être équipés de manière adéquate. Cela peut entraîner des dépenses importantes pour la mise à niveau ou le remplacement des appareils. En fonction de votre modèle de structure, il faut également prendre en compte le coût des serveurs périphériques supplémentaires.

Connectivité

L’informatique de périphérie réduit considérablement le besoin de transmission de données sur de longues distances, mais ne l’élimine pas complètement. Vous devez toujours réfléchir à un canal approprié pour assurer au moins un niveau minimum de communication avec le serveur central.

Sécurité

Le renforcement des capacités de vos appareils IoT périphériques peut également conduire à des opportunités d’exploitation supplémentaires pour les attaquants. Une approche solide de la gestion des appareils est essentielle, y compris la distribution de correctifs et un chiffrement approprié des données en cours de transmission.

L'informatique de pointe a-t-elle besoin de la 5G ?

Il est probablement plus exact de dire que la 5G permet l’émergence de certaines architectures informatiques hybrides. Par exemple, le Distributed Multi-Access Edge Compute ou Distributed-MEC (DMEC).

Avec la cinquième génération de technologie cellulaire, il devient possible de transférer d’énormes quantités de données en temps réel. Cela ouvre la porte à une gamme beaucoup plus large d’applications IoT, y compris celles qui utilisent l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique, le streaming multimédia et même la réalité virtuelle.

Dans le cadre de la norme 5G, le taux de latence (c’est-à-dire le délai entre l’envoi et la réception d’informations) est réduit de 200 millisecondes à 1 milliseconde pour la 4G. En réalité, pour atteindre cette norme et fournir le type de services riches en fonctionnalités et ultra-réactifs que les entreprises et leurs clients attendent, il faudra presque certainement plus que des mises à niveau des réseaux cellulaires. Si d’énormes volumes de données sont encore transmis à un serveur central, les entreprises risquent de subir des retards. En déplaçant la plus grande partie du traitement vers la périphérie, on libère de la bande passante et on s’assure de profiter pleinement des avantages de la 5G.

Avec la technologie Distributed-MEC (ou DMEC), l’informatique de périphérie peut être réalisée dans le réseau central mobile. Le DMEC exploite le réseau 5G à très faible latence et supprime également la latence et le décalage associés aux connexions internet. Il permet également de réduire les coûts de matériel sur les deux appareils et de supprimer la nécessité d’un équipement informatique périphérique.

En savoir plus

Pour une évaluation experte de vos besoins en connectivité et pour découvrir les options M2M les mieux adaptées à votre entreprise, contactez Wireless Logic dès aujourd’hui.

Pour en savoir plus sur nos solutions de connectivité pour une large gamme de cas d’utilisation, cliquez ici.

Wireless Logic













    OuiNon





    OuiNon







    Si vous souhaitez être tenu informé de nos nouvelles et des mises à jour de l'industrie, veuillez cocher la case ci-dessous :




      Si vous ne souhaitez pas recevoir d'autres guides de ce type, et/ou qu'un membre de notre équipe vous contacte, veuillez décocher les cases correspondantes ci-dessous.


      Si vous avez choisi de recevoir nos bulletins d'information, vous recevrez un courriel d'activation pour confirmer votre adresse électronique.















        Si vous souhaitez être tenu informé de nos actualités et mises à jour de l'industrie, veuillez cocher la case ci-dessous:















          Si vous souhaitez être tenu au courant de nos nouvelles et des mises à jour de l'industrie, veuillez sélectionner les catégories ci-dessous qui vous intéressent:


          Si vous avez choisi de recevoir des mises à jour marketing de notre part, vous recevrez sous peu un e-mail d'activation pour confirmer votre adresse e-mail.